L’emploi du temps d’un courtier immobilier, une journée de travail ressemble à quoi ?

L’emploi du temps d’un courtier, à quoi ressemble une journée de travail !

Je vais tenter de résumer ce à quoi peut ressembler l’emploi du temps du courtier immobilier dans une journée typique et c’est pas facile de le faire car tous les jours sont tellement différents et souvent remplis d’imprévus car tout dépend des possibles promesses d’achat qui pourraient se signer dans la journée, des clients qui pourraient appeler pour mettre en vente leur propriété de façon précipitée, de clients qui ont un contrat en vigueur mais qui voudraient discuter de détails reliés à leur contrat, exemple, le prix demandé qu’ils désirent baisser et ils veulent souvent le faire là. Il faut les comprendre, ils ont pris la décision de changer le prix alors, pour eux ça devient une priorité une fois la décision prise.

À ces impondérables, il faut ajouter les possibles demandes pour visiter une propriété ou plusieurs, les demandes d’information tant par courriel que par téléphone qui entrent durant toute la journée pour ne pas dire même 24 heures sur 24 car avec la venue d’internet, les gens laissent un message par courriel et ne réalisent souvent pas qu’il peut y avoir un délai pour la réponse, surtout si c’est la nuit. Il m’est déjà arrivé de répondre à un client qui avait écrit durant la nuit et ce, tôt le matin, et de me faire dire… laisse faire, il est trop tard, j’en ai appelé un autre… la vie est devenue tellement rapide que nous devons nous ajuster à ce phénomène afin de répondre aux besoins des clients.

Donc, un matin normal commence au réveil car une des premières choses que je fais sinon la première, c’est de regarder les messages entrés durant la nuit et parfois c’est une indication de comment va se passer la journée! Alors, le déjeuner et s’occuper des enfants, soit pour l’école ou la garderie pour les plus jeunes. Il faut dire que je ne suis pas seul pour ce bout-là, j’ai une conjointe formidable à ce niveau. Dépendant du plan pour la journée, je pars parfois pour aller rencontrer des clients, la plupart du temps des vendeurs dans mon cas, soit pour discuter de leur contrat qui est déjà en vigueur ou de nouveaux clients qui veulent mettre en vente leur propriété. J’en profite généralement pour faire l’installation de pancartes sur les propriétés et ou prendre des photos ou des images aériennes à l’aide du drone lorsque nécessaire en me dirigeant à mon rendez-vous. Mes rencontres durent rarement en bas de deux heures car je prends le temps qu’il faut pour bien informer et être certain que tout est clair. Une fois la rencontre terminée, je repars sur la route en arrêtant lorsque je vois des propriétés à vendre par le propriétaire sur mon chemin, j’arrête leur laisser mes coordonnées et s’ils sont présents, j’échange un peu avec eux afin de faire connaissance. Puis je retourne vers le bureau s’il n’y a pas d’autres rendez-vous, ce qui pourrait très bien être le cas car si un courtier collaborateur a annoncé qu’il avait signé une promesse d’achat pour une propriété que nous avons en contrat, il faut donc s’occuper de présenter cette promesse dans les meilleurs délais possibles.

Il est rendu l’heure du dîner, je vais souvent au bureau un peu avant d’aller manger car je peux régler certaines petites choses et souvent je vais voir se dessiner le reste de la journée. Une fois le repas pris, il est possible que je retourne rencontrer des clients sinon, je retourne au bureau pour régler des dossiers de paperasse. À ce niveau, nous avons une adjointe qui travaille au niveau de notre équipe et elle en fait la majeure partie et à cela s’ajoute la préparation des dossiers de contrat de courtage et l’entrée des données dans les différents systèmes informatiques que nous exploitons afin de donner le meilleur service-client possible. Je prépare également des stratégies de marketing lorsque j’en ai la chance et je repasse mes dossiers afin de voir si nous ne pourrions pas améliorer une situation, revoir les inscriptions, changer un texte ou une photo ou dans certains cas, discuter avec les propriétaires d’une possible baisse du prix demandé. Je dis toujours qu’il faut afficher le prix le plus près du but recherché car aujourd’hui, avec les recherches générées sur internet tant par les clients que les courtiers, il faut être dans la liste de propriétés recherchées dans un secteur donné et une échelle de prix déjà établis lors de la recherche. Nous serons moins négociables tout simplement mais les chances de visibilité de la propriété augmentent d’une façon très significative en plaçant le prix de cette façon. On en profite aussi lorsque possible de se parler en équipe, des idées arrivent souvent de ces discussions. Il faut penser aux commandes de pancartes, de publicités autant papier que sur les réseaux sociaux et internet. Tenter de pouvoir prédire les prochains jours de travail qui  dépendent des choses qui vont arriver. Le travail récurant que l’on pourrait dire. La fin de l’après-midi arrive vite et les différents scénarios s’installent pour la soirée, si j’ai un rendez-vous avec des clients car les gens travaillent généralement le jour et demandent de nous rencontrer en soirée souvent et lorsqu’ils ont des enfants, ils préfèrent souvent attendre le moment ou les enfants sont couchés pour avoir l’esprit tranquille lors de la rencontre. Il faut donc penser à une rencontre après 19h30 sinon 20h00 dans ces cas. Si je peux aller manger pour le souper à la maison avant le rendez-vous, c’est mon idéal car je peux le faire en compagnie de ma conjointe et de mes enfants. Et oui, il y a eux aussi dans ces journées bien remplies. Pour rester avec un bon équilibre, il faut prévoir du temps avec notre famille et profiter de ces jours qui ne reviendront jamais non plus.

Puis, une fois la rencontre terminée, je retourne chez moi et il faut dire que je dois laisser baisser la pression après avant de penser me coucher. Il est souvent 22h00 quand j’arrive le soir à la maison.

Ce rythme de vie est souvent 7 jours sur 7 pour les courtiers immobiliers. Bien-sur il y a des temps plus tranquilles et on en profite pour être un peu moins stressés mais c’est quand même une vie que j’aime et constamment remplie de défis à relever et de nouveautés à découvrir, des gens avec qui on fait connaissance et avec qui nous établirons une relation privilégiée. Nous sommes souvent dans l’intimité de ces gens et nous touchons à un de leur plus gros actif à vie et souvent le plus émotif aussi.

Dans un prochain texte, je tenterai de vous parler justement de notre intrusion dans leur nid familial.

Leave a Comment

Your email address will not be published.