D’aventures en aventures !

D’aventures en aventures !

Il y a plusieurs mois, un courtier qui travaille dans la même boite que moi m’appelle et me demande si ça m’intéresse de prendre un contrat dans une ville un peu plus retirée pour lui car il n’arrivait pas à satisfaire le client. Bien sur que je vais le prendre et rencontrer le client.

 

Je me rends donc voir ce client qui en fait avait demandé à l’autre courtier s’il pouvait m’avoir comme courtier à la place étant donné que j’avais vendu très rapidement la maison d’une de ses connaissances qu’il rencontrait au petit bar non loin de sa demeure. Je lui explique qu’il ne doit pas avoir la rétribution la plus basse en pensant qu’il lui restera plus d’argent dans ses poches mais plutôt d’intéresser les autres courtiers à travailler sur la vente de sa maison également avec une rétribution plus respectable. Il comprend très bien la situation car il possède une compagnie qui se spécialise dans l’électricité industrielle et il me dit que ça va lui faire grandement plaisir de me payer un peu plus si j’arrive à vendre sa maison.

 

Il se passe du temps et nous avons reçu une promesse d’achat qu’il a acceptée et qui finalement est tombée car la ville projette de passer les égouts municipaux dans le secteur en prévision d’un futur développement un peu plus loin.

Puis, une visite est demandée par un courtier collaborateur et une deuxième ensuite pour revoir la propriété. Ces acheteurs décident donc de déposer une promesse d’achat que le vendeur décide d’accepter. C’était conditionnel à l’inspection et au financement. Suite à l’inspection, un taux d’humidité anormal est observé au sous-sol et une expertise du drain de fondation est alors demandée. Notons que la prise de possession était passablement rapide, l’histoire de 5 semaines environ. Il faut donc trouver un entrepreneur pour creuser un accès au drain afin de passer une caméra à l’intérieur de celui-ci pour vérifier son état. Résultat, le drain est en partie boucher et il doit être nettoyé afin de résorber le problème d’humidité provenant de la fondation. Le vendeur s’occupe alors de faire nettoyer le drain et de faire installer des cheminées d’accès afin que les acheteurs puissent faire revérifier l’intérieur du drain et s’assurer que le problème sera résolu. On arrive dans la fin de semaine de la fête du travail et les délais augmentent pour finaliser le tout… finalement, tout est ok et le financement est entré également faisant en sorte que toutes les conditions relatives à la promesse d’achat ont été réalisées. Mais il ne reste qu’environ 10 jours avant de passer chez le notaire pour signer l’acte. Les acheteurs ont déjà vendu leur maison et doivent donc déménager à cette date pour libérer leur propriété au nouvel acheteur. Le vendeur aura donc très peu de temps lui aussi pour arriver à tout réaliser mais il est bien d’accord avec ce fait.

Quelques jours avant la signature de la transaction, coup de théâtre, le vendeur m’annonce qu’il va entrer en prison le lendemain du congé de la fête du travail. Donc on est le jeudi avant le congé. Il m’explique qu’il a été arrêté pour ‘ivresse au volant’ et qu’il passe en cour le mardi suivant et qu’il va plaider coupable et qu’il ira directement en prison probablement pour 30 jours mais qu’il devrait sortir quand il aura fait environ 10 jours. Bon, c’est clair qu’il ne pourra être là pour la signature et que son déménagement n’est même pas encore fait. Je lui suggère donc de trouver quelqu’un qui pourrait signer à sa place par procuration au moment ou l’on doit passer signer chez le notaire mais la question du déménagement demeure encore. Comment va-t-il arriver à trouver un déménageur qui pourrait tout prendre et placer en entreposage le temps qu’il règle la question de la prison ? Les déménageurs lui demandent un prix très élevé car c’est une fin de semaine de congé férié et c’est difficile de trouver quelqu’un pour travailler. Il finit par trouver une façon d’entreposer à même un conteneur directement dans sa cour. Il se met donc au travail et m’appelle le lundi de la fête en me disant qu’il a réussi à vider sa maison et que ce sera libre à l’acheteur. Mais il n’a toujours pas signer de procuration afin de pouvoir signer l’acte de vente du notaire afin de permettre l’entrée des nouveaux propriétaires.

Le mardi arrive et il est parti au palais de Justice pour sa cause et de mon côté je n’ai plus de communication avec lui ni la notaire au dossier. La panique commence à prendre chez les acheteurs et avec raison, ils ont vendu leur maison pour vendredi !

 

Je décide donc de suggérer au notaire de communiquer avec la personne qui devait signer par procuration et qui se trouve à être le fils du vendeur afin de connaitre le nom de l’avocat qui représentait le vendeur en cour et ainsi tenter de faire signer la procuration par son entremise directement en prison et ce pour permettre la signature de la vente comme prévue le vendredi. La notaire n’avais pas pensé à ça et communique avec le fils du vendeur qui la met en contact avec l’avocat et ils réussissent à faire signer le vendeur en prison. La notaire convoque donc les acheteurs et la signature finale devrait être seulement quelques jours après celle prévue au départ éliminant le stress de tout le monde dans ce dossier.

J’ai donc trouver la solution afin de conclure la transaction dans les meilleures conditions étant donné la situation. Comme les acheteurs avaient acheté par l’intermédiaire d’un courtier collaborateur qui n’est pas un courtier RE/MAX participant au programme de protection Tranquilli-T, celui-ci n’avait aucune protection pour sa transaction. Si par contre, cet acheteur était passé par notre entremise, il aurait bénéficié du programme et aurait sans doute été indemnisé par la situation. En exemple, les frais occasionnées par le retard de la transaction, entreposage des meubles et autres, le double déménagement, probablement une chambre d’hôtel pour les quelques jours de retard, l’intérêt perdu durant cette période, etc… mais le plus important, c’est que ces clients auraient été réconfortés dès le départ par cette protection et n’auraient pas eu le stress de ne pas savoir ce qui va se passer et une solution de rechange aurait tout de suite été envisagée par l’équipe qui prend en charge les clients avec un besoin de ce genre. C’est ça la différence chez RE/MAX, tout est mis en œuvre afin de trouver la meilleure solution et ainsi vous faire faire une transaction en toute Tranquilli-T !

Notre expérience et notre savoir faire a valu la peine dans ce dossier car nous avons trouvé les solutions au bon moment et surtout, dans un délai très court pour réaliser la transaction même si un problème de taille est survenu.

 

Les intervenants à la transaction n’avaient jamais vécu une situation du genre et c’est une expérience supplémentaire dans notre carrière. Toutes les situations quelle qu’elles soient, possèdent une solution et notre rôle est de trouver les meilleures moyens de régler les problèmes lorsqu’ils arrivent.