Le volet familial de ma vie de courtier immobilier !

Le volet familial, associé de ma vie de courtier immobilier !

Pour ceux et celles qui me connaissent moins, j’ai une conjointe qui est sans aucun doute mon meilleur atout. Nous faisons une belle équipe dans toutes les facettes de notre vie.

Nous sommes parents de 5 petits bonheurs âgés de 9 mois à 9 ans qui sont une grande source d’inspiration pour nous. Dès leur naissance ils nous accompagnent au bureau et passent leurs journées entières avec nous jusqu’à l’âge de 18 mois environ. C’est le moment où la garderie devient leur terrain de jeu et où ils apprennent à côtoyer les amis et la vie en société.

Nos enfants font partie de notre quotidien à 100% et nous partageons bien notre temps entre le travail et les loisirs en famille. Il faut dire que nous sommes une famille organisée puisque au niveau du travail, il faut être disponible presque 24/24 sur les deux pans. Et il faut pouvoir conjuguer avec les imprévus tant au niveau du travail (promesse d’achat à présenter en exemple) que lorsqu’un ou des enfants sont malades. Il faut pouvoir s’ajuster et les enfants s’y font également. On leur montre rapidement nos devoirs au niveau du travail et la complexité des horaires parfois mais rien n’est insurmontable.

Résidents de Neuville depuis plus de 25 ans maintenant et travaillant dans le secteur depuis plus de 15 ans comme courtier immobilier, on peut dire qu’on connait bien le secteur et le métier malgré que nous pouvons dire qu’il faut constamment être à l’affût des changements des règles et nouvelles pratiques du courtage immobilier et suivre la formation continue obligatoire afin de se maintenir à jour.

Dans le cadre d’activités où l’on va accompagner les enfants, on fait régulièrement la rencontre de gens qui nous demandent comment on fait avec 5 enfants pour arriver à tout faire en plus des activités sportives et/ou culturelles des enfants? C’est simplement avec de la coordination entre les agendas et différents horaires qu’on y arrive. Le fait que nous soyons polyvalents autant au travail qu’à la maison aide grandement ainsi que de pouvoir travailler autant à partir du bureau que de la maison que sur la route fait en sorte que nous pouvons répondre aux clients facilement et rapidement. Il y a aussi les autres membres de l’équipe qui font partie de la famille en quelque sorte. Les enfants aussi y sont pour quelque chose car ils comprennent les enjeux et prennent part à l’agencement de toute cette mise en scène afin de réaliser de grandes choses ensemble.

Dans un prochain texte, vous y retrouverez un exemple de ce à quoi peut ressembler une de nos journées… de semaine et de fin de semaine !

Le nid familial, pas toujours facile de s’y introduire !

Pas toujours facile de s’introduire dans le nid familial

Souvent nous sommes appelés à rencontrer des gens qui vivent différents problèmes : l’argent, une séparation, une maison qui devient problématique (travaux à faire) ou encore, le décès d’un ou de ses propriétaires, ne sont que quelques exemples. Il nous faut alors prendre en considération l’état émotionnel de ces personnes quand vient le temps de jaser de la mise en vente de la propriété.

Dans ce premier texte sur ce sujet, je vais vous entretenir sur le cas d’une succession. Il faut d’abord comprendre le besoin de ces gens : est-ce que c’est pour une vente rapide? Est-ce que quelqu’un habite toujours la maison? Est-ce qu’on connait des choses par rapport à l’état de la maison? Devons-nous vendre sans garantie de qualité, aux risques et périls de l’acheteur? Ce ne sont que quelques points auxquels il faut s’attarder afin de bien diriger la mise en vente.

Souvent, dans le cas où la ou les personnes n’habitent plus la propriété, le liquidateur voudra procéder assez rapidement car il y a plusieurs facteurs qui font en sorte que ça devient problématique de conserver la propriété plus longtemps. On a qu’à penser aux primes d’assurances habitation qui augmenteront considérablement et pouvant même parfois plus que doubler du coût habituel. Les assureurs tentent de se tenir loin des maisons inhabitées car selon eux, il y a plus de risques associés à ce genre de contrat et c’est pour cette raison qu’ils ne veulent pas assurer ou ils vont augmenter la prime en conséquence des risques analysés par leur département d’analyse des risques. Un bris de la plomberie ou du système électrique pourrait survenir et entrainer des coûts supplémentaires pour conserver le bien dans le meilleur état possible pour la revente.

Dans ces cas, le prix sera affiché parfois même en bas du prix du marché afin d’inviter le plus grand nombre d’acheteurs possible dans un délai le plus court possible. Le but est de vendre à un prix raisonnable pour la succession et éviter de potentiels problèmes à la propriété qui pourraient arriver avant la signature d’un acte de vente.

C’est toujours lorsque le liquidateur garde en tête que le prix de mise en vente ne doit pas refléter la partie ‘valeur sentimentale’ du bien. Lorsque ce sont plusieurs personnes qui prennent les décisions, c’est souvent plus difficile d’arriver à un consensus au niveau de la valeur la plus probable. Certains dans le groupe ne veulent pas faire abstraction de leurs sentiments envers la propriété ou même envers la personne décédée. Si le défunt avait déjà parlé de combien il vendrait sa maison et comment il la voyait par rapport à ses voisins, c’est encore plus difficile.

En tant que courtier immobilier appelé à faire la mise en vente, je suggère souvent de nommer une personne qui sera autorisée à signer les documents au nom des autres héritiers afin de ne pas assister ou même m’ingérer à l’intérieur du conseil familial. De cette façon, ils prennent les décisions entre eux et la personne désignée me revient avec le verdict.  Je n’ai donc pas à traiter avec tous les héritiers mais plutôt avec la personne mandatée à la signature et à la prise de décision concernant la mise en vente.

C’est la même situation qui se présente lorsque vient le temps de répondre à une promesse d’achat, les héritiers peuvent être présents lors de la présentation de la promesse d’achat afin que je puisse répondre aux interrogations s’il y en a mais j’essaie de quitter pour les laisser discuter ensemble à moins qu’ils ne demandent que je reste pendant leur plaidoyer…

Généralement les gens sont bien contents lorsqu’une promesse d’achat devient acceptée et espèrent régler rapidement sans tracas ni possibilité d’éventuelles poursuites. C’est d’ailleurs la raison pourquoi presque la totalité des ventes qui se font dans le cas d’une succession le sont sans garantie de qualité, aux risques et périls de l’acheteur. Les héritiers ou le liquidateur n’ont souvent jamais habité la propriété sinon, ça fait plusieurs années qu’ils ont quitté pour fonder leur propre famille.

Dans un prochain texte, je vous entretiendrai des cas de séparation du couple et la mise en vente de la propriété afin de liquider le plus gros bien détenus par le couple et ainsi souvent mettre un terme final à la relation dans le cas des couples sans enfants.